Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Pendant la Guerre de Troie, Hephaistos (http://www.hephaistos.site/) a combattu dans la coalition des Achéens, composée des rois grecs rassemblés devant Troie. C'est Hephaistos qui aurait enchaîné Prométhée le titan à un rocher lorsque ce dernier tenta de subtiliser le feu pour l'offrir aux hommes. Aidé de géants et d'une nymphe, il avait installé sa forge dans le volcan l'Etna. Pour cela, certains lui accordent la souveraineté de l'île de Sicile. En fait, il n’est pas reconnu pour avoir participé à beaucoup de conflits.

Dans le poème "L’Iliade", Hephaistos épousa l’une des Charites, déesses qui personnifient la plénitude. Les différentes épopées donnent une version divergente concernant le mariage et la descendance de ce dieu grec. Les épopées accordent 3 enfants à Hephaistos : Périphétès le brigand, Palémon l'argonaute et Cabiro la nymphe. Il était le mari d’Aphrodite d'après le chef d'oeuvre d'Homère "L'Odyssée".

Hephaistos, dieu et boiteux

Les mythographes avancent diverses versions sur l’origine de l’infirmité d’Hephaistos, notamment le dieu égyptien Ptah-Patèque ou les hideux démons chtoniens. Tout comme l’enclume, l’âne et le marteau, la béquille fait partie des objets attribués à ce dieu dans la mythologie hellénique. Il est représenté avec des pieds tournés vers l'extérieur sur le cratère du Vase François. Le dieu de la forge, du feu et de la métallurgie, Hephaistos, est immanquablement représenté avec son handicap causé par sa mère ou par Zeus.

On trouve une légende différente : c’est le dieu suprême qui l’a jeté du haut du royaume des dieux puis il fut abrité par des habitants de Lemnos. Hephaistos est devenu la divinité du feu et de la forge quand il est revenu sur le mont Olympe. Balancé en bas de l’Olympe par Héré qui le trouvait affreux, Hephaistos a été recueilli dans la mer par deux nymphes. Il fut reconduit contraint et forcé dans la demeure des dieux par Dyonisos. Le dieu de la vigne et du vin, mais aussi fils de Zeus, l’avait fait boire.

Hephaistos a en particulier façonné le trône de Zeus et les flèches d’Apollon. Ce forgeron de talent a initié l'ouvrage de l’argent et du fer. Hephaistos a l'image d'un forgeron hors du commun, confectionnant des palais ou des bijoux destinés aux principaux héros de la mythologie hellénique.

Comment est célébré Hephaistos, dans le passé et le présent

3 lieux de célébrations sont consacrés à Hephaistos dans la capitale hellénique : un autel à l'Académie, un second dans l'ancien temple de l’Érechthéion et un grand temple sur le Koronos Agoraios. En dépit du rôle du travail de la forge dans la Grèce antique, Ce dieu est peu évoqué. La Sicile continue à commémorer Hephaistos. Des miracles lui sont attribués. Diverses fêtes helléniques lui sont dédiées. Citons les exemples des Panathénées et de la fête des phratries.